Trois bonnes raisons d'écouter le nouveau podcast "Bullied" sur Ausha

C'est la rentrée sur Skadi and Co, ici et ailleurs, mais surtout pour les enfants dans les cours d'école. Pour certains, la rentrée des classes correspond à la joie de vivre, le retour auprès des copains, les taches d'encre sur les mains. Mais pour d'autres, c'est un véritable fardeau. La série 13 Reasons Why proposée par Netflix (et qui compte déjà trois saisons) a permis de mettre en lumière le harcèlement scolaire, qui est aussi la thématique du podcast en dix épisodes produit et réalisé par Malika Ung de Dire-son. Mais pourquoi écouter Bullied ?


1/ Des témoignages poignants sur le harcèlement scolaire

Malika interviewe des adultes qui ont vécu du harcèlement à l'école.

Les voix de ces victimes nous heurtent, forcément. Le son permet à notre imagination de faire le reste du chemin, des choses nons disent qu'on perçoit dans le timbre d'une voix.

Vous ne pourrez pas y être insensible.



2/ Comprendre le mécanisme de harcèlement

Dans chaque témoignage, les victimes s'interrogent sur les raisons pour lesquelles elles ont été harcelées. Le podcast s'attaque à un véritable phénomène de société, puisque que 700 000 élèves seraient victimes de harcèlement, "soit 5 à 6% des élèves au total".

Encore plus fort, le deuxième épisode explique comment, par la voix de Félix, les victimes peuvent devenir les bourreaux, par reproduction sociale.


3/ Une musique de SporTrankil

La réalisation est carrée, Malika laisse la parole s'installer et prend le parti de laisser s'exprimer les témoignants sans s'interposer. La narration arrive, lentement, laissant aux témoignages le temps de s'installer. Et de nous glacer.

Il faut aussi souligner la musique choisie, forte à propos : SporTrankil, édité par le label Là Haut dans l'Océan.


Bref, une liste de raisons nons exhaustives pour lesquelles vous devez écouter Bullied !

Trois épisodes sont déjà en ligne. Un nouvel épisode sort tous les lundis à 17h.


ECOUTER BULLIED


Bonne écoute !

14 vues

SOUSCRIRE A LA NEWSLETTER

mensuelle pour rester informé.e