Voyage | Se balader dans le ksar d'Aït-Ben-Haddou, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO | Maroc

Le ksar d'Aït-Ben-Haddou est un témoin de l'architecture marocaine extrêmement bien conservé qui surplombe une vallée dans laquelle coule un oued, un fleuve. Vue panoramique à couper le souffle quand on se tient près de la petite maison qui surplombe les maisons de terre carrées, posées sur un amas de roches fracassées. Je vous dis tout de ce petit paradis, à visiter en faisant route pour Ouarzazate.


Une partie du ksar d'Aït-Ben-Haddou, à mi-pente de la colline

En quittant le centre de Marrakech avec notre Logan de location mi-août, on est loin de se douter de la diversité des paysages que nous allons traverser pendant nos deux jours de périples. L'objectif c'est de rallier la ville de Ouarzazate à 400 km au sud-est de la ville rouge, en passant le col de Tizi n'Tichka à 2260m d'altitude.


La ville est de moins en moins dense au fur et à mesure que la voiture avance. Nous roulons ensuite à travers une plaine qui serpente à travers de petits villages. A l’horizon, les montagnes se dressent fièrement. La plaine fait ensuite place à la route du col. Les voitures et les camions de transport sont extrêmement nombreux. Et heureusement, la chaussée est dans un état correct.

Sur le bord de la route, on aperçoit des hommes qui vendent des minéraux de l'Atlas : des roches aux couleurs étincelantes, rouges pour la plupart, qu'ils laissent entrevoir à l'intérieur de gros blocs de pierre scindés en deux.


En redescendant du col à l'entrée de la vallée de Ouarzazate, on se dirige vers la route la plus facile : on aura le temps de faire les explorateurs au retour. Pour l'instant, la seule chose qui nous importe, c'est de rouler jusqu'aux portes du désert.


Des paysages de regs incroyables

Avant ce périple, je ne distinguais qu'un type de désert : celui de sable, avec de très grosses dunes et sans vie à des kilomètres. Peu à peu le paysage de montagne a laissé place à de grandes étendues de pierres et de vallons caillouteux balayés par les vents. C'est ce qu'on appelle un "reg" et c'est aussi impressionnant que les fameux "ergs", les déserts de sables.



Aït-Ben-Haddou, trésor de terre

Il faut imaginé le ksar Aït-Ben-Haddou comme un village de terre posé sur une colline, au sommet de laquelle, une maison seule surplombe la vallée. Quand on arrive dans le village moderne - au bord d'une route, sur laquelle se suivent restaurants, hotels et magasins touristiques et d'alimentation - on a l'impression qu'il existe deux couches urbanistiques qui ne se confondent. Et pour cause, le ksar en hauteur est classé au patrimoine mondial de L'UNESCO :

Ensemble de bâtiments de terre entourés de murailles, le ksar est un type d'habitat traditionnel présaharien [...] Le Ksar est un groupement d'habitations essentiellement collectif. À l'intérieur de murailles défensives [...] se pressent de nombreuses maisons d'habitation, les unes modestes, les autres faisant figure de petits châteaux urbains avec leurs hautes tours d'angle [...] C'est un extraordinaire ensemble de bâtiments offrant un panorama complet des techniques de construction en terre présahariennes. Les plus anciennes constructions ne paraissent pas antérieures au XVIIe siècle, bien que leur structure et leur technique se soient propagées dès une époque très reculée dans les vallées du sud marocain. Le site aurait été également un des nombreux comptoirs sur la route commerciale qui liait l'ancien Soudan à Marrakech par la vallée du Dra et le col de Tizi-n'Telouet 1.

Monter au sommet de la colline

Pour se balader dans le ksar et rejoindre la maison au sommet de la colline, il faut traverser l'oued par le grand pont. Ensuite, prenez le temps de vous balader entre les maisons, de vous perdre dans les petites ruelles.

En montant, la vue vaut déjà le détour mais en haut, elle est vraiment à couper le souffle et à 360° sur la vallée qu'on surplombe ! La maison de pierre au sommet ne se visite pas, mais c'est le point culminant de cette ascension vraiment très facile.

En surplombant la vallée, on se rend compte de l'importance de la science de l'eau développée par les Hommes à travers les siècles : malgré le désert dans lequel on se retrouve, la vallée est extrêmement verte tout le long de l'oued !


Et vous, avez-vous déjà un site classé au patrimoine mondial de l'UNESCO ? Quel souvenir en gardez-vous ?




Source :

1. Aït-Ben-Haddou, UNESCO, <https://whc.unesco.org/fr/list/444>

0 vue

 

Accueil

NOS SERVICES

Une production sonore sur mesure

 

Ils m'ont fait confiance

A propos de Emilie

Contact

ECOUTER / RADIO

Actualités / Radio-confinée

** Vivre en République Démocratique

du Congo et revenir à l'heure du Covid19

- le témoignage de Camille

** Oasis interdites, Ella Maillart, lecture

en direct, épisodes de 30 minutes,

en live sur Campus Grenoble et sur le

player de Radio Campus France, à 14h

Actualités

** Boîte rouge pour Salle Noire, épisode 3

"La Cinémathèque à la maison"

** Echos de Sciences, épisode 2,

Ecologie du numérique avec

Françoise Berthoud

Productions

 

Emissions de radio

SCIENCES

 

- Echos de sciences Grenoble, émission produite

et réalisée pour la Casemate

** Cartographies sonores

** Formations radiophoniques

Le blog

Faire

un

don

06.15.36.51.44  

skadiandco@gmail.com

Mentions

légales

  • LinkedIn Social Icône
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook Social Icône